CÔTE D’IVOIRE: à cause de la « liste des bavards » le chef de classe s’est retrouvé dans le coma. Les faits

Tiassalé, novembre 2018 (AIP)-Goba Alain, le chef d’une classe de troisième au collège Akanza de Ndouci, a été momentanément plongé dans le coma, après avoir été violemment battu par des camarades de classe lui reprochant d’avoir mentionné leur nom sur « la liste des bavards » qui perturbent les cours.

Selon les informations recueillies auprès de l’élève et de ses parents par l’AIP dimanche à leur domicile, les faits remontent à mardi, lorsque le chef classe de la 3ème 16, dresse une liste des perturbateurs des cours, à la demande de la professeure d’Espagnol.

Coulibaby Abdramane, un élève de la classe, ayant jeté un coup d’œil indiscret sur cette liste, y reconnait son nom. Immédiatement, il menace ouvertement Goba Alain, jurant de lui faire regretter son acte.

A la descente des cours, une fois en dehors de l’établissement, l’élève mécontent décide de mettre sa menace à exécution. Il se fait alors aider de deux amis, pour passer à tabac Goba Alain. Celui-ci, assommé par les coups reçus, s’effondre.

Il est sauvé des griffes de ses agresseurs grâce à l’intervention de passants qui arrivent à les disperser les bourreaux du chef de classe.

Plongé dans un coma, le jeune Alain est conduit dans une clinique privée de la place. Ce n’est que le lendemain, mercredi, qu’il revient à lui, après des soins intensifs. Il est sorti de clinique vendredi matin.

Sa famille, de son côté, entend donner une suite judiciaire à cette affaire.

source: (AIP) Agence Ivoirienne de Presse