Confidence : « Trahie par mon premier amour, je n’arrive plus à faire confiance aux hommes »

D’origine ivoirienne, j’ai toujours vécu à Libreville.

Mais après l’obtention de mon Baccalauréat, je suis retournée « au pays » afin de poursuivre mes études. Papa a décidé que ce serait mieux pour moi. Une fois arrivée à Abidjan je ne connaissais personne donc instinctivement je demandais à certains de mes amis restés au Gabon s’ils connaissaient des étudiants gabonais vivant sur place afin que je puisse faire connaissance avec eux dans le but de me faire des amis avec qui passer du temps.

J’ai reçu une réponse très vite d’un de mes meilleurs amis : apparemment un de ses amis de longue date qui avait vu ma photo avait flashé sur moi. D’ailleurs, ce dernier devait prendre le vol le soir même pour venir à Abidjan. Nous pourrions alors nous voir très vite. J’ai vite accepté qu’il récupère mon numéro.

Coïncidence, il s’appelait Espérance. Espérance m’a écrit deux jours après et le courant est tout de suite passé entre nous. Pendant toute une soirée, nous avons discuté discuter sur Whatsapp. Ce soir-là, il m’a envoyé une photo. Je suis tombée sous le charme. Il était à mon goût. J’ai aussi appris qu’il était plus âgé que moi de 5 ans et cet écart me dérangeait un peu. Après tout, il était la seule personne que je connaissais ici, je n’allais pas lui tourner le dos pour si peu. Nous avons donc continué à échanger. Il m’a alors proposé un rendez-vous dans un glacier le samedi qui suivait.

Je me suis habillée avec beaucoup d’attention et j’ai opté pour un maquillage léger. Il est venu me prendre à la maison. Nous avons peu échangé le long du trajet. Une fois arrivée au glacier nous avons discuté. Son charme y était pour beaucoup. Prise de courage, je le lui ai même dit. Il s’est contenté de sourire. C’était la première fois que j’étais invitée par un homme aussi beau et charmant. Il a passé toute la soirée à me regarder et j’étais un peu intimidée. Lui aussi disait qu’il me trouvait vraiment très belle. Je l’avais entendu maintes fois, mais venant de lui, c’était différent.
Après cette rencontre nous nous sommes vus plusieurs fois. J’ai naturellement commencé à avoir des sentiments pour lui. Un mois après notre rencontre, c’était officiel, nous étions en couple. Je croyais avoir trouvé l’homme parfait. Il m’a présentée à tous ses amis et ces derniers n’arrêtaient de me complimenter. Je me rendais partout avec lui.

Trois mois plus tard, je lui ai offert ma virginité. Après ça, il n’a plus été question que de sexe. Les sorties se faisaient rare. Nous nous voyions seuls et ces rencontres se terminaient invariablement de la même façon. Mes amies du Gabon me mettaient garde mais c’était trop tard, j’y avais pris goût.
C’est alors que Aicha a fait son apparition. Je la trouvais très présente dans sa vie alors j’ai commencé mes recherches. Je l’ai trouvé sur les réseaux sociaux et suis devenue son amie. Tellement amie qu’elle n’a pas hésité à m’envoyer la photo de son copain de 4 ans. C’était lui. Je ne pouvais plus me le cacher. De fil en aiguille, j’ai fini par découvrir qu’ils sortaient ensemble depuis un peu plus de 4 ans. J’étais totalement dévastée. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.
Bien sûr, je l’ai confronté. J’aurais dû partir tout simplement. Mais c’était l’homme de ma vie.

Enfin je le croyais. Alors, j’étais prête à lui donner une chance de s’expliquer. Cela pouvait être faux. Il m’a juré qu’il s’agissait d’une ex qui n’avait pas tourné la page et continuait de le harceler. Il m’a supplié de le croire. Il m’a montré des messages de rupture qui remontaient avant notre rencontre.. Il envoyait régulièrement ses amis me demander de le croire. Il m’a présenté à sa maman comme sa petite amie. Alors, j’y ai cru. Nous avons continué notre amour en oubliant le passé.
Quand les grandes vacances sont venues, il est rentré au Gabon. Presque Plus de messages ni d’appels de sa part. C’était toujours moi qui lui écrivait en premier et il me répondait de façon lapidaire quand il répondait. Il postait des snaps avec sa soit-disante ex. A chaque fois que je lui parlais de ces images, il niait tout. Suivant les conseils de mes amis, je n’ai plus fait signe. A la fin des vacances, il est revenu à Abidjan et m’a appelé pour que je vienne le voir.

Mais j’ai menti en prétendant être en déplacement dans une autre ville pour ne pas le voir. Je ne voulais pas que mes sentiments resurgissent. Depuis ce jour il ne m’a plus fait signe.
Je n’ai pas fait de pas vers lui et j’ai attendu qu’il me coure après. Ce n’est jamais venu. Le jour de son anniversaire, j’ai dû me retenir plus que d’habitude pour ne pas lui souhaiter joyeux anniversaire. J’étais allongée chez moi et je regardais aux environs de 1h du matin mes statuts whatsapp. Il y avait des photos publiées par Aicha de leurs moments à Libreville. Une video dans laquelle il la remerciait pour le cadeau qu’elle lui a envoyé je ne sais comment et lui disait qu’il l’aimait. J’ai regardé tout ça en pleurant. Quelques minutes plus tard il m’a bloqué sur WhatsApp. Je ne sais plus quoi faire. Je suis torturée entre lui faire signe et le rayer complètement de ma vie.

Source : elle.ci