« Cette sortie de Tenor accoutré comme un marabout sur le plateau de Canal 2’Or était simplement……. »

Selon « Un Mbom prêt », le bloggeur camerounais qui donne cette idée, il doit avoir une limite à l’indécence dans notre pays.

 Quelques minutes après la récompense de l’artiste Tenor comme Meilleur artiste masculin Afro Urbain, nombreux sont des camerounais qui sont montés au créneau pour dénoncer le manque de diligence de Canal 2 international qui organise la fameuse cérémonie des Canal 2’Or.

Dans la tribune qui va suivre, le bloggeur camerounais, Un Mbom prêt pense que Tenor a insulté la mémoire de la jeune Erica Mouliom, morte pendant un accident dans la voiture de l’artiste.

Lire ici sa sortie:

Je me réveille et qu’est-ce que je constate, qu’en plus d’être une cérémonie fatigante, Canal 2’Or était également l’hôpital où on soigne les bras cassés, l’église où on fait des prières et le tribunal ou on juge les affaires d’homicide.

Il n’y a donc pas de limite à l’indécence et on peut narguer les gens sans remord, même dans les situations les plus dramatiques au Cameroun.

Cette sortie de Tenor accoutré comme un marabout sur le plateau de Canal 2’Or était simplement une insulte. Une insulte pour la mémoire de la jeune fille décédée, une insulte pour la peine de sa famille, une insulte pour les autres camerounais qui subissent l’injustice au quotidien. Alors que certains sont enchaînés sur les lits d’hôpitaux comme des bêtes sauvages pour s’être indignés, d’autres se pavanent sous les projecteurs, gagnent des prix, alors qu’ils sont poursuivis pour homicide.

C’est simplement dégoûtant et j’en suis écœuré. La carrière de Tenor compte visiblement plus que la vie d’une jeune fille. Enjamber la justice et le cadavre d’une pauvre fille et poursuite sa route tout en narguant les autres, tel est le message.

Il a été libéré sans jugement, et nous savons qu’il ne retournera plus jamais en prison, la pilule était amère, mais venir nous narguer en plus, c’est trop!

source: actucameroun.com