Cameroun: Il se fait enterrer avec son téléphone portable

L’écho du décès de Victor Fotso s’est fait ressentir au delà des frontières camerounaises. L’homme d’affaires, première fortune du pays, mort à 94 ans a étendu dans les affaires, ses tentacules en Afrique centrale et en France. Car ce qui a surpris plus d’un, c’est sa volonté de se faire enterré avec son téléphone portable.

Son carnet d’adresse et son répertoire téléphonique, il les emporte dans sa tombe. C’est le dernier acte posé par Victor Fosto, l’ex-homme fort du patronat camerounais. En effet, la CRTV, la télévision publique locale a révélé que le magnat de la distribution, c’était offert un petit caprice dans ses dernières volontés. Celui de se faire enterrer avec son téléphone portable.

Suspens

Ni la marque, ni le type n’a été révélé. Ne laissant aucun indice sur les motivations qui auraient poussé le patriarche à agir de cette façon. En tout état de cause cela n’a pas manqué de faire réagir un bon nombre de personnes sur les réseaux sociaux. Sur twitter on peut lire des commentaires humoristiques comme c’est « pour biper les suivants » (NDLR: ceux qui vont le suivre dans sa tombe) qu’il a emporté son téléphone.

Un autre commentaire plus sarcastique imagine que ce serait une inspiration d’un opérateur qui veut expérimenter « les forfaits longues distances ». C’est dire comment les supputations sur la mort de Victor Fotso vont bon train. La famille elle s’est bien gardée de faire des précisions sur ce choix du défunt. C’est encore plus étonnant de comprendre cette attitude quand on sait qu’il est d’une génération pas toujours friande de la technologie.

Depuis 2 jours, l’affaire est sur toutes les lèvres et fait les choux gras des journaux. Le richissime Victor Fotso aurait donc laissé à la fois de son vivant et après sa mort une empreinte presqu’indélébile sur le Cameroun. « Cette histoire on en entendrait encore parler pendant 10 ans » peut-on lire sur les réseaux sociaux.

source: ict4africa.net