Bill Gates n’a pas dit : « Le monde grandit mais l’Afrique reste la même »

Sur Facebook, le site d’information Senegal7 a publié une brève qui rapporte que le milliardaire américain et fondateur de Microsoft Bill Gates a déclaré que « le monde grandit mais l’Afrique reste la même ».

On y lit que Bill Gates a également « exprimé sa préoccupation face au déclin de l’Afrique ».

L’article cite un document précis publié par la Fondation Bill & Melinda Gates, la fondation appartenant à Bill Gates et à son épouse Melinda.

Cette affirmation de Bill Gates se trouve, selon l’article, dans «  l’édition 2019 du rapport annuel sur leur travail philanthropique principalement en Afrique ».

Africa Check a joint au téléphone l’équipe de la Fondation Bill & Melinda Gates, basée en Afrique du Sud.

« Ce n’est pas un rapport mais une lettre annuelle »

La Fondation précise que « la lettre annuelle ne contient pas les réalisations philanthropiques, mais plutôt des réflexions de Bill et de Melinda sur tout ce qui concerne leurs idées et perceptions, leurs intérêts et tous les sujets d’intérêt pour eux pouvant avoir un lien ou pas avec la fondation ».

« Ces sujets de réflexion peuvent varier d’une lettre annuelle à une autre. Chaque année on voit différents thèmes de réflexion dans les différentes lettres ».

S’agissant de la déclaration « le monde grandit mais l’Afrique reste la même », la Fondation Bill & Melinda Gates nous a indiqué ne pas savoir « ce qu’ils (l’article) veulent dire par là, mais nous ne pensons pas que cela ait été dit par Bill Gates dans la lettre que vous pouvez d’ailleurs consulter en ligne ».

Erreur de traduction

En effet, la lettre annuelle en question a été publiée le 12 février 2019 et est consultable en ligne sur gatesnotes.com ainsi que sur plusieurs autres sites.

Le contenu de la lettre reflète les explications de l’équipe de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Il n’est mentionné nulle part dans cette lettre, qu’Africa Check a consultée, que « le monde grandit mais l’Afrique reste la même ».

La formule qui se rapproche le plus de cette phrase est plutôt « The world keeps getting older, but Africa stays (nearly) the same age », qui peut se traduire par « Le monde ne cesse de vieillir mais l’Afrique garde toujours (ou presque) le même âge » : ce qui laisse penser à une mauvaise traduction de propos de Bill Gates de l’anglais vers le français.

Ailleurs dans cette lettre, sont mentionnées plusieurs autres idées diverses en lien avec la situation actuelle de la jeunesse africaine et l’avenir du continent.

Parmi ces idées, figure la question de l’âge médian de la population africaine (18 ans) qui, selon Bill Gates peut être un « avantage ou une source d’instabilité ». – Azil Momar Lo (07.06.2019)

NB: La Fondation Bill et Belinda Gates est un partenaire financier d’Africa Check

source: africacheck.org

© Copyright Africa Check 2019. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.