AU GHANA: DÉSORMAIS LES COUPLES NE DOIVENT PLUS FAIRE PLUS DE 3 ENFANTS. ILS PEUVENT AVOIR AU MAXIMUM 3 ENFANTS ET PAS PLUS

Accra: Le Conseil national de la population (CNP) préconise l’application d’une politique qui enjoindra aux couples de donner naissance à un maximum de trois enfants afin de contrôler résolument la croissance démographique.

Le conseil propose également que des sanctions sévères soient imposées aux couples qui dépasseront les trois bébés stipulés.

Dans une interview accordée à Daily Graphic, la Directrice Générale de l’APN, le Dr Leticia Adelaide Appiah, a averti que le taux de croissance annuel actuel de 2,5% constituait une menace pour le développement national.

Elle a donc demandé au gouvernement de revoir et de synchroniser la politique de santé maternelle gratuite avec l’objectif de l’indice synthétique de fécondité, qui préconise trois enfants pour chaque famille.

La croissance démographique dans le pays semble actuellement incontrôlée, certains couples ayant plus de 10 enfants.

Mais le Dr Appiah a déclaré que les couples doivent assumer le coût social de chaque enfant en dehors des trois stipulés.

La population du Ghana est maintenant estimée à 29,6 millions, contre 24,5 millions lors du recensement de la population et du logement de 2010.

Selon d’autres indicateurs du Rapport sur la population mondiale (2017) des Nations Unies, l’espérance de vie des femmes au Ghana est de 64 ans, celle des hommes est de 62,1 ans et le taux de fécondité de 3,8 enfants par femme.

source: Adopo Amidjo