Après les menaces de Bédié : la justice abandonne toutes poursuites contre le PDCI

Le bras de fer entamé entre Bédié et le pouvoir en place semble tourner en faveur du sphinx de Daoukro. Après les menaces proférées par lui en vue d’instaurer le désordre dans le pays, la justice ivoirienne a retroussé chemin. L’institution juridique a décidé d’abandonner toutes poursuites en justice contre le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA).

Cette information tourne en boucle sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. La justice ivoirienne a décidé de laisser tomber les deux assignations en justice du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA). Un ouf de soulagement pour les nombreux partisans du PDCI en cette période de discorde avec la coalition politique au pouvoir.

Une décision prise au lendemain des menaces proférées par le président Henri Konan Bédié d’installer le désordre dans le pays si la justice continue à se mêler des affaires internes à son parti politique. Le sphinx de Daoukro semble avoir eu gain de cause face à la justice.

Pour rappel, Bédié avait dénoncé, à la suite d’une réunion d’urgence, le lundi 8 octobre dernier à Daoukro, des manigances du pouvoir en place, ce, en vue de déstabiliser, son parti, le PDCI-RDA. Cette décision d’abandon des poursuites, cadre avec la dernière déclaration de Gon coulibaly à Bouaké qui a déclaré que le régime n’entreprend rien contre son ex-allié politique.

SOURCE: imatin.net