Ahmed Ouattara à Drogba: ‘‘Tu n’es même pas venu nous voir… Aujourd’hui, tu cherches notre parrainage

Après son passage à ‘‘La Grande Team’’ sur La 3, l’ancien joueur de l’Africa Sports à révèle les véritables raisons de l’hostilité d’une grande partie des anciens footballeurs générations 1992 à 2006 quant à la candidature de leur pair à la présidentielle de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

Présent mardi dernier sur le plateau de Teeyah, Ahmed Adjedou Ouattara annonçait publiquement son désir de voir Idriss Diallo succéder à Sidy Diallo à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Interrogé sur sa position par rapport à la candidature de son Didier Drogba et le fait qu’il ne le soutenait pas en dépit du fait qu’ils ont pratiqué le même art et qu’ils se connaissent assez bien, Ahmed Ouattara avait évoqué un déficit d’expérience du côté de son cadet.

Contacté par nos confrères de Linfodrome après ses déclarations qui lui ont value des critiques nourries de la part des internautes sur les réseaux sociaux, Adjedou a tenu à mettre balle à terre.

« Je n’ai pas attaqué Didier. Mais comme il a des avatars, donc chacun va dans le sens qu’il veut. Ils ont pris la phrase qui les arrangeait dedans pour polémiquer. Mais moi, je n’ai rien contre Didier. C’est quelqu’un que j’apprécie. J’ai travaillé pendant 20 ans avec lui. Il n’y a pas quelqu’un qui est plus proche de Didier que moi »,

a-t-il déclaré à notre source.

READ  Election à la présidence de la FIF : Drogba n’aura pas le soutien de Kalou

Ahmed Ouattara a ensuite réitéré ses conseils donnés lors de son passage sur La 3 à l’ancienne star des Blues de Chelsea FC.

« Mais j’ai simplement dit quand tu veux venir, viens pour apprendre. Ce n’est pas que tu manques d’humilité ou quoi. Tout le monde sait que c’est toi Didier. Ce que tu as apporté à la Côte d’Ivoire, personne ne l’a fait. On peut dire ce qu’on veut. La Côte d’Ivoire ne connaitra jamais un joueur phénoménal comme toi. Mais en même temps, je pense que quand tu viens, tu apprends. Maintenant après, légitiment ça te revient. C’est tout. C’est un conseil de grand frère… »

Pour étayer ses propos, l’ancien attaquant âgé de 50 ans a pris des exemples, on va dire pas très pertinents pour être gentil.

« Et ça, moi, je le dis pourquoi ? Parce que j’ai vu le président de l’Africa qui dit mais Didier n’est jamais venu donner un ballon. J’ai vu les gens de Gagnoa, les gens de Guiberoua. C’est leurs commentaires. Même le WAC qui est son club, il y a un problème. Donc je trouve que peut-être que les gens ne sont pas encore prêts. Il faut qu’ils s’habituent à lui. C’est normal… »

Si jusqu’eux là les arguments brandilles par certaines ancien pratiquant du ballon rond dont Bonaventure Kalou et Ahmed Traoré pour ne pas soutenir Drogba était soit le manque d’expérience, ou un retard de communication sur sa candidature, on apprend désormais que le problème est bien plus profond.

READ  Candidature de Drogba à la FIF: Ben Sallah n'est pas d'accord

« Comment tu peux comprendre que l’association des footballeurs soit avec le GX ? Parce qu’il (Didier Drogba : ndlr) s’est fait embobiner par un gars qu’on appelle Eric Monnet, qui l’a pris et il a commencé à faire sa publicité sur la toile.

Il ne nous a pas appelés pour nous dire son intention. En principe, c’est l’AFI (Association des Footballeurs Ivoiriens) puisqu’il est membre du board. C’est nous qui devons le présenter normalement. Il n’est même pas venu nous voir. Ni Cyril (Cyril Domoraud ndlr), ni Kalou (Bonaventure Kalou ndlr), ni quelqu’un d’autre. Maintenant, nous, tu n’es même pas venu nous voir. Nous sommes avec un groupe. Aujourd’hui, tu cherches notre parrainage, on veut qu’on quitte les gars (le groupe). Mais on a notre crédibilité. Nous, on existe, ça fait onze ans aujourd’hui. »

a expliqué Adjédou avant de conclure :

« Il est venu une seule fois à notre siège. Pourtant, il est du board. Donc logiquement, c’est nous qui devrions être son premier soutien. Même sa candidature, c’est nous qui devrions la déposer. Mais si tu manques du respect et de considération à l’association. Après, on est libre de choisir. On est dans un combat. Cela fait trois ans avec le GX. On ne peut pas se lever du jour au lendemain pour quitter le combat parce que tu viens d’arriver et on va venir avec toi. On te conseille gentiment de nous rejoindre. Si tu n’as pas envie, c’est ton choix aussi. »

C’est clair, dans le fond comme dans la forme, les anciens footballeurs ne digèrent pas l’entrée en matière de Didier Drogba. Pas étonnant qu’aucun d’eux n’ai daigné lui accordé sa voix lors des primaires tenus au sein de l’Union des Ancien Footballeurs de Côte d’Ivoire (UAFCI). A la majorité écrasante, Sory Diabaté à obtenu leur parrainage.

READ  Maxime Gouaméné pour trouver un style de jeu aux Éléphants

L’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), la commission des entraîneurs, la commission des arbitres et la commission des médecins sont les 4 groupements d’intérêts restants à convaincre par les candidats Drogba et Idriss Diallo. Il faut obligatoirement être parrainé par un groupement d’intérêt pour valider son dossier de candidature.

Source: mondialsport.ci