Le monde court clairement à sa perte. Viols, Vols, meurtres et autres actes macabres se comptent par milliers sous nos cieux. Le cas de la petite Bouassa Ahou Roxane vient se greffer à cette liste noire.
Résidant à Dimbokro, précisément à Aboré, auprès des siens, la fillette de 3 ans a été sauvagement violée puis laissée dans un état calamiteux, en pleine broussaille par son agresseur.

Après des premiers soins dans sa région, elle a été convoyée vers Abidjan il y’a quelques jours. Elle est actuellement admise au bloc opératoire du CHU de Cocody ; Près d’elle, famille, médecins, bienfaiteurs qui la veillent constamment et font leur possible pour la sauver. En attendant d’en savoir davantage sur ce cas délicat, nous avons échangé avec Mr Kouakou Abé le grand père de Roxane : « Je suis abattu. Je me demande si cette petite fille pourra être une femme demain. Que deviendra-t-elle demain avec ce que j’ai vu au bloc de Dimbokro ? Sera-t-elle comme les autres femmes ? ».

Concernant l’agresseur de la petite qui jusque-là reste inconnu, Mr Kouakou annonce : « Quand elle sortira du bloc, au vu de son état, je me rendrai à Dimbokro pour porter plainte contre cet inconnu. ». Nous y reviendrons…

Nous y reviendrons…

Carole G

source: abidjanshow.com