A 77 ans, il enceinte 5 jeunes filles de 18 ans la même année

Dans le village de Ludumba à Mouyondzi,on ne parle que de ce presque octogénaire qui attend la naissance de cinq bébés de cinq mères différentes. Une performance propre des jeunes,que la majorité des habitants du village jugent un peu déplacée.

François Makouangou bien au contraire se vante d’avoir une santé de fer contrairement à d’autres vieux déjà fatigués.Autiste aux critiques du village,il met en avant sa beauté,sa richesse et estime que la jalousie est la seule raison qui anime ses détracteurs.

A ses 77 ans,François Makouangou qui est déjà père de 15 ans enfants dont l’aîné à 58,se félicite d’être un bon Béembé qui joint toujours l’utile à l’agréable.Pour lui,ce n’est pas du tout de sa faute si les jeunes filles sont attirées par sa beauté et élégance.

Commerçant chevronné depuis sa jeunesse,François Makouangou malgré ses virées sexuelles a toujours pris de sa famille et des enfants dont la majorité ont été scolarisés et occupent des fonctions importantes tant dans l’administration publique que privée.

Le premier de ses enfants qui est un grand comptable dans une société pétrolière à Pointe-Noire est plutôt heureux de voir la famille s’agrandir,alors que la deuxième et l’aînée des filles pense que leur père exagère un peu.

Aux critiques de ses enfants,François Makouangou dit être un démocrate et donne raison à chacun d’eux,mais en faisant valoir ses idées.

Son voisin le vieux Mpandi qui n’a pas eu d’enfants dans sa vie,a été obligé de quitter momentanément le village,fatigué de se voir reprocher ce fait chaque fois. «  Mpandi,on dirait Dieu t’avait maudit,comment n’as tu pas du bon spermatozoïde ? » lui lançait chaque fois François Makouangou.

Stéphanie Mabonzo

source: lolakayacongo.net