Les 10 choses que vous ignorez sur Samuel Eto’o le Pichichi

3 152 vues

Le Camerounais est une légende vivante que ce soit dans son pays ou en Afrique, vous croyez savoir beaucoup de choses dessus, mais y a certains points que vous ne savez sûrement pas.

1. La fondation Samuel Eto’o

En mars 2006, Eto’o a créé la « fondation Samuel Eto’o » dans le but de protéger l’enfance et la jeunesse. La fondation aide les plus démunis et leur donne une chance de réussite. C’est une organisation à but non lucratif, et ses activités se concentrent essentiellement en Afrique.

2. Sponsoring avec de grandes marques

Le lion indomptable a signé des contrats avec de grandes marques telles que « Puma », dont il fait partie des égéries, « Versace », qui l’a habillé pour le festival de Cannes 2011, « Guinness » et « Orange ». Tous ces contrats montrent l’importance du joueur et son impact en dehors des terrains.

3. De nombreuses collaborations avec les rappeurs

Les joueurs de football apparaissent régulièrement dans des clips de musique, notamment de rap. Samuel ne déroge pas à la règle. Il a participé à bon nombre de clips pour des artistes comme « Lim », « Mister You », « Mokobe » ou encore « Sinik ». Là encore, l’impact est fort car ces artistes sont suivis par beaucoup de monde, ce qui lui offre une autre visibilité.

4. Deux triplés consécutifs dans deux clubs différents

Il est le seul joueur de l’histoire du football à avoir réussi deux triplés d’affilée dans deux clubs différents. En 2009 avec le FC Barcelone et en 2010 avec l’Inter Milan. Une performance extraordinaire.

5. Son propre opérateur téléphonique

Eto’o a créé son propre réseau téléphonique nommé « Eto’o Télécom » en décembre 2011. A la base, ce projet visait tout le continent africain en commençant par le Cameroun, son pays d’origine.

pichichi

6. L’achat d’une maison « hantée »

En février dernier, Samuel a acheté une propriété en Italie qui serait hantée par la malédiction de Toutânkhamon. Il y a eu des morts dans cette maison, et ces morts seraient liées à la découverte du sarcophage. Plus récemment, un mannequin aurait disparu sans que son corps ne soit retrouvé. Eto’o est passé outre et s’est offert la villa malgré tout.

7. L’Italie, un choix nullement financier

Alors que certains critiques pensent que Samuel n’est attiré que par l’argent, Samuel Eto’o a accepté de diviser son salaire par deux pour jouer à la Sampdoria. Le fait de revenir en Italie lui permet de retrouver sa famille et ses amis. C’est certainement l’endroit idéal pour une fin de carrière.

8. Le paiement de la caution de son ami Rohff

Le 20 juin 2014, Rohff annonçait sur son compte Facebook le paiement de la caution par Samuel, son ami. Rohff était emprisonné en raison de sa participation à une agression dans une boutique de son rival le rappeur Booba. Alors qu’il était en pleine Coupe du Monde, le Camerounais a payé la caution de Rohff pour qu’il soit libéré immédiatement.

9. Lancement d’une marque de chaussures et de vêtements

Samuel a lancé une marque de prêt-à-porter. Baptisée « Samuel Eto’o 9 », la nouvelle ligne de vêtements et de chaussures est déjà implantée en Turquie. Plusieurs points de vente vont être ouverts en Turquie, mais aussi en Espagne, en Angleterre, au Portugal et en Russie. Une préparation pour la vie après le football…

10. Un passage manqué au PSG

Tout le monde l’ignore mais Eto’o aurait pu intégrer le centre de formation du PSG au cours de sa jeunesse. Cela n’a pas pu se faire à cause de problèmes administratifs. Samuel Eto’o était en situation irrégulière en France. Il est donc retourné au Cameroun avant de revenir en France, encore sans succès. C’est en Espagne qu’il signera son premier contrat professionnel européen.
source: 225news.net

Commentaires

commentaires