Le chanteur Akon tombe sous le charme d’Eudoxie Yao

0
714 vues
Partager:

Elle n’a eu besoin que de son corps avec un physique ‘’ épous-tou-flant’’ pour créer le buzz autour de sa personne. Elle, c’est Eudoxie Yao. Sous le feu des projecteurs depuis peu, son charme lui a ouvert des portes dans le milieu du show-biz. Un univers où seuls les téméraires ont droit de cité. La charmeuse à la forme extrêmement généreuse tente de se frayer un chemin. A-t-elle des arguments pour convaincre ? Le chanteur Akon pense que Oui

’Nul n’est prophète chez soi’’ nous dit l’adage. Eh bien, Eudoxie Yao semble faire l’expérience de cette pensée populaire. En Côte d’Ivoire, dans son pays, le buzz d’Eudoxie Yao n’a duré que le temps d’un feu de paille. Car si dans les premières heures où elle s’affichait avec sa plastique généreuse dans des tenues sexy à souhait, la girl n’aguiche plus vraiment.

La sensation de la découverte et de curiosité sur le sujet ‘’Eudoxie Yao ‘’se serait vite estompée. Tel un consommable que le consommateur après usage n’a qu’un seul reflexe celui de jeter le produit et rechercher à assouvir un autre besoin. C’est avec cette réalité marketing qu’il faudra appréhender la situation de la starlette Eudoxie Yao qui n’offre que son ‘’corps’’ pour épater ses fans et sympathisants.

Dans une société où les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants, il faut bien plus d’arguments à Eudoxie Yao pour faire passer son numéro. Cependant, tout le mérite qu’on lui reconnait, c’est d’avoir réussi à dépasser son complexe de femme ronde pour l’exhiber au tout venant.

Mais au delà de ce regard quelque peu dithyrambique, Eudoxie Yao peut compter sur le soutien de personnes qui semblent l’aduler dans son genre. C’est le cas du chanteur Akon.

L’homme est tombé sous le charme d’Eudoxie Yao qu’il qualifie de déesse. «Vous croyez que cette déesse existe réellement ? », a publié Akon sur sa page Facebook.

En effet derrière son étonnement, semble se cacher une affection et un sentiment d’accointance pour Eudoxie Yao. Et à la jeune fille d’exprimer son fiat devant le regard d’Akon. « Merci infiniment Akon, je suis la plus heureuse du monde actuellement que Dieu vous bénisse », s’est réjouie Eudoxie Yao qui se sent mal aimée des ivoiriens.

Ange T. Blaise

source: imatin.net

( 2 405 Vues , )
Partager:

Commentaires

commentaires